Né en 1980, Dakar, Sénégal

Vit et travaille à Dakar.

 

Omar Victor Diop développe un intérêt pour la photographie dès son plus jeune âge. Enfant, il est nourri par les chefs-d’œuvre de la littérature Afro-Caribéenne, et par des personnages tels que « Ségou » de l’auteur Maryse Condé, qui passent de l’état « d’étranger » à celui de « notable » dans une société donnée. Omar Victor Diop considère ce parcours comme étant représentatif du sien, un parcours au cours duquel il s’est retrouvé du côté des minorités qui doivent prendre exemple sur des modèles d’adaptation à des contextes différents et de nouvelles manières d’être.

Diplômé de l’Ecole supérieure de commerce de Paris, il travaille d’abord à la British American Tobacco Afrique. Cependant il met fin à une carrière en communication d’entreprise pour se consacrer pleinement à sa carrière d’artiste, et connaît un grand succès aux Rencontres de Bamako, biennale de la photographie africaine en 2011.

Omar Victor Diop se distingue par une œuvre qui combine les arts plastiques, la mode et le portrait photographique. Il affectionne particulièrement le mélange de la photographie avec d’autres formes artistiques, entre autres la création textile, le stylisme et l’écriture créative pour donner vie à son inspiration. Pour lui, l’art est le seul dialogue qui ne cessera jamais, un dialogue qui s’inspire constamment de ceux qui redéfinissent et choisissent leur vie future, convaincus que c’est la seule manière de sortir de l’ordinaire et de laisser une véritable empreinte sur les hommes.

 

Dans sa première série intitulée Futur du beau, Omar Victor Diop détourne les biens de consommation et les déchets afin d'en vêtir ses modèles tout en questionnant les standards de beauté et d'élégance. S'ensuit la série Studio des Vanités en 2013, qui dresse le portrait d'une génération africaine créative, ambitieuse et urbaine. Il capture le style de vie et la diversité des sociétés modernes africaines. Il s'inspire alors des grands photographes africains historiques, Mama Casset, Seydou Keïta, Malick Sidibé, ainsi que le célèbre créateur Jean-Paul Goude. Dès 2014, avec Diaspora, Omar Victor Diop se met en scène en rejouant des portraits de notables africains ayant marqué l'histoire. Cette série marque le début d'une consécration internationale. La série Liberty (2017) évoque et juxtapose des moments marquants de protestations Noires, événements certes distincts dans le temps, la géographie ou l’ampleur, mais que le photographe replace dans une chronologie commune, celle d’une quête de liberté trop souvent bafouée. Ces représentations sont un hommage à ceux qui aspirent à la liberté et à la dignité.

L’œuvre d’Omar Victor Diop fait le lien entre l’histoire et la modernité des sociétés africaines, que ce soit en sublimant leurs styles de vie ou en colorant l’image qu’elles se font d’elles-mêmes : « Cela fait exactement dix ans que j’ai saisi un appareil photo avec l’intention de montrer la lutte de mon peuple, ses moments de fierté, son altruisme, son incroyable diversité et sa capacité d’adaptation ».

Dans sa nouvelle série, Allegoria, le jeune photographe sénégalais débute un nouveau chapitre qui aborde la question de l’environnement et l’importance des défis climatiques que rencontre le continent africain. En 15 photographies allégoriques, l’artiste incarne l’humanité devant protéger la vie ; l’humanité environnée d’espèces florales et animales bientôt disparues ; l’humanité encore, soucieuse de ne pas voir la biodiversité uniquement visible dans les manuels d’histoire naturelle.

 

Collections
Brooklyn Museum, New-York, USA
Minneapolis Institute of Art, Mineapolis, USA
High Museum of Art, Atlanta, USA
Frac Aquitaine, Bordeaux, France
Tang Museum at Skidmore College, Etats-Unis
Vitra Design Museum, Allemagne
Block Museum of Art, Northwestern University, Illinois, Etats-Unis
Collection Fondation Louis Vuitton, Paris, France
Musée de la Photographie de Saint-Louis, Sénégal

Cleveland Museum of Art, Cleveland, Etats-Unis
Pizzuti Collection, Colombus, Ohio, USA
Mott-Warsh collection, Flint, Michigan
Collection Agnès b., Paris, France
C.A.A.C - The Pigozzi Collection, Geneva, Switzerland
JP Morgan Chase collection, New York, USA
Block Museum, Chicago, USA
Dustin Yellin collection, New York, USA
Collection Farida et Henri Seydoux, Paris, France
LAC Lambert Art Collection, Genève, Suisse
Collection Helen Burgess, France