Né en 1977, Maputo, Mozambique
Vit et travaille à Maputo, Mozambique

Filipe Branquihno a grandi durant la guerre civile du Mozambique, entouré de journalistes et d'artistes, son intérêt pour la photographie est né au contact des plus grands noms de la photographie mozambicaine tels que Ricardo Rangel, Kok Nam ou José Cabral. Il a étudié l'architecture au Mozambique et a poursuivi ses études au Brésil, où il s'est formé à la photographie et à l'art en autodidacte. À travers son oeuvre, Filipe Branquinho explore la réalité du Mozambique, les modes de vie de ses habitants, sa mythologie et sa dynamique urbaine. Il aborde des sujets de société tels que les disparités de classes sociales, la culture, la politique, la mémoire collective et les conditions de travail. Son style mêle son regard sur l'architecture lié à sa formation et sa familiarité avec "l'école" de photographie mozambicaine, fusionnant les genres de la photographie et du paysage. Les portraits de grands formats dans lesquels le modèle pose au c?ur de son environnement de travail  ou dans son logement est la marque distinctive de son travail. A la fois portrait d'un individu et d'une architecture, ses photographies semblent documenter et dessiner la carte d'un monde africain en transformation tout en refusant de satisfaire toutes attentes d'exotisme.

En 2013, avec sa série Showtime, Filipe Branquihno fut finaliste du BES Photo Award. Puis en 2015, avec la série Interior Landscapes(2011-2014) il remporte le prix Popcap'15 -prix international pour la photographie africaine contemporaine.
 
À propos de la série «Occupations»
Cette série de photographies est une petite découpe d'un projet photographique intitulé «Occupations» qui a commencé au début de l'année 2011. Cette série de photos ont été prises dans les villes mozambicaines afin d'en saisir l'esprit à travers son architecture, son paysage et ses occupants. Le sujet de ce travail est un groupe social déterminé qui représente une majorité présente dans le tissu urbain : dans les grandes villes, dans les banlieues, les zones côtières, dans les gated communities, etc ... Chaque photo est unique et vise à honorer la personne photographiée dans l'exercice de sa profession et comment celle-ci communique avec l'espace qu'elle occupe. C'est dans cette série de photographies que les villes sont éclairées par la lumière qui les entoure, peintes dans la palette de couleurs et par l'histoire des gens qui y vivent.