Gonçalo Mabunda

Né en 1975 à Maputo, Mozambique
Vit et travaille à Maputo

Gonçalo Mabunda travaille sur la mémoire de son pays, le Mozambique, qui est récemment sorti d'une longue et terrible guerre civile commencée dans le milieu des années 70. Son enfance a été rythmée par la violence et l'absurdité de cette guerre. Gonçalo Mabunda travaille au studio Núcleo de Arte. En 1998, il participe au projet Transformation des armes en objets d'art. Il s'agit des armes récupérées à la fin de la guerre civile en 1992. Il donne aux AK 47, lance-roquettes, pistolets et autres objets de destruction, des formes anthropomorphiques. Il s'est principalement fait connaître grâce à ses trônes, réalisés à partir d'armes de guerre. Les trônes, attributs du pouvoir, des symboles tribaux et claniques typiques de l'Afrique, sont sans doute, pour lui, une façon ironique de s'asseoir sur l'absurdité de la guerre civile du Mozambique qui a isolé son pays pendant longtemps.

 


Collections

Centre Pompidou, Paris, France
The Tropen Museum, Amsterdam, Netherlands
Public Art Norway, Norway
The province Government, Norway
Army Museum, Netherlands
Army Museum, Sweden
Vatican Museums, Vatican
Projustitiae Fundation, Portugal
International Sculpture Park, China
National Museum of Uruguay, Uruguay
Tempietto del Carmelo, Italy
Museum of Saint Etienne, France
Musée international des arts modestes, France
Memorial de Caen, France
National Museum, Mozambique
Museum of Arts and Design (MAD), USA
Brooklyn Museum, USA
Parque da Davesa (Famalicao),Portugal
African Artists for Development, France
Victoria and Albert Museum (Purchase Grants fund), GB